Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Le blog de Alain TANGUY
  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Contact

Recherche

12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 17:14
YogaInde
YogaInde

En 1995, j’ai eu mon premier contact avec le Yoga. J’étais comme beaucoup de personnes, je ne savais pas du tout ce que c’était.

Pourquoi avoir commencé ?

J’ai suivi le conseil d’une énergéticienne, qui me suivait pour différents problèmes, dont le stress, la nervosité et l’impulsivité. A l’époque, je ne savais pas à quoi cela me servirait car je ne savais pas du tout ce que cela pouvait être, je lui ai simplement fait confiance. Cela pouvait être simplement positif de me détendre un peu, sachant que là, cela serait sur un tapis.

Bonne chose ?
Tout à fait, sachant que maintenant je peux à mon tour vous en parler et tenter de vous faire comprendre ce qu’est le yoga, évitant d’employer des termes trop savants. Je me permets cependant de vous citer quelques mots en sanscrit, mots qui, bien entendu, seront commentés selon la compréhension que j’en ai.

Pour commencer, voici la définition du yoga figurant au deuxième aphorisme du premier chapitre d’un livre appelé «YOGA SUTRAS» écrit par Patanjali :

yogah-citta-vritti-nirodhah : le yoga est l’arrêt de l’activité fluctuante du mental.

C'est-à-dire que le yoga est là pour nous permettre d’apaiser l'esprit pour que les pensées ne tournent pas dans tous les sens sans aucune direction précise. Orienter pour apaiser le mental, et apaiser le mental pour l’orienter.

Comment faire ?

Pour cela, PATANJALI définit dans son livre 8 membres qui influent sur le corps et l’esprit, le voilà commentés sommairement :

1er membre :

YAMA : les règles de vie à respecter dans la relation avec les autres. C'est-à-dire toutes les règles qui, posées et appliquées, permettent une meilleure entente avec autrui sur des bases saines. Celles-ci sont : la non-violence, la vérité, le désintéressement, la modération et le refus des possessions inutiles.

2ème membre :

NIYAMA : les règles de vie dans la relation avec soi-même. Là, nous voyons toutes les règles posées et appliquées permettant d’être clair dans ses pensées et ses actes par rapport à soi-même. Ces règles sont : la pureté, l’honnêteté, le contentement de ce qu’on a, la pratique d’une discipline de vie, la connaissance de soi et un certain lâcher prise.

3ème membre :

ASANA : la pratique de postures spécifiques, ordinaires et extraordinaires. Je me permets d’ajouter que, par extraordinaire, il faut entendre que le corps est simplement mis dans des positions inhabituelles dans notre vite de tous les jours.

L’aphorisme 46 du 2ème chapitre du livre des Yogas Sutras de Patanjali indique :

sthira sukham asana : la posture doit être le lieu de rencontre entre la fermeté et la douceur.

En fait, la posture permet d’observer et d’équilibrer le corps en tenant compte des deux hémisphères du corps (gauche et droite). En posant aussi une posture bien fermement posée tout en étant détendu (fermeté et douceur). Le recentrage du corps vers l’intérieur et aussi important

Ce membre est un des plus connus, certains occidentaux s’arrêtant souvent là pour la pratique et lacompréhension du Yoga.

4ème membre :

PRANAYAMA : la pratique de techniques respiratoires. Cette partie du yoga consiste à prendre conscience de sa respiration et à apprendre à la vivre et à l’écouter. Il existe plusieurs de nombreuses techniques respiratoires, rappelant que la posture de Yoga est un pilier pour bien apprendre à respirer. Ce membre est important car il est un tremplin vers les autres membres du Yoga.

5ème membre :

PRATYAHARA : l'écoute intérieure ou la rétractation des sens. Est-ce que cela vous parle ? C’est pouvoir stopper le flux incessant d’informations rentrantes dans notre esprit et se fixer sur l’écoute de soi-même. Pouvoir se poser et laisser les sens se poser et se reposer. Arriver à se retrouver avec soi, s’intérioriser. Dans notre monde où tous les jours nos sens sont poussés à l’extrême vers l’extérieur, c’est important.

6ème membre :

DHARANA : la concentration. L’état de l’écoute intérieure est dépassé, c’est plus loin et l’attention est alors soutenue. Il n’existe alors qu’un lien entre l’objet de l’attention et l’esprit du pratiquant. L’esprit n’est plus gêné par tout ce qui l’entoure, la relation devient le seul intérêt du pratiquant.

7ème membre :

DHYANA : la méditation. C’est un état supérieur au précédent où l’objet de méditation est intégré au méditant. Il y a fusion entre les deux, l’objet et l’esprit ne font qu’un. Il existe en se posant pour méditer, sans oublier les moments où, occupé à une activité précise, tout est oublié et cette chose que nous faisons devient tout.

8ème membre :

SAMADHI : l'état d'unité. C’est un état supérieur à l’état de méditation. Certains l’appellent l’état de libération. C’est un état au-delà des mots, un état au-delà de la méditation. Certains disent qu’il n’est atteint qu’à la libération du corps, c’est-à-dire à la mort. Pour ma part, je pense que c’est un état où la perfection est atteinte, purification totale du corps et de l’esprit apportée par les 7 autres membres du Yoga. C’est en fait le but ultime du yogi, celui où il n’est plus affecté par aucune souffrance.

Voilà, je vous ai livré les bases communes à tout professeur de Yoga : les 8 membres du Yoga.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain TANGUY - dans Yoga
commenter cet article

commentaires

salle de sport gujan mestras 07/12/2016 13:30

Super article !