Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Le blog de Alain TANGUY
  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Contact

Recherche

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 14:58

Pour la bonne tenue de la comptabilité, il faut que les charges et produits d’une année passent sur l’année de référence. C’est pourquoi quant une créance client semble poser un risque, il est de bon augure de passer une provision pour client douteux. Quelles sont en fait les règles à suivre pour passer ce genre de provision ?

Des règles simples

Il peut arriver qu’une créance client en comptabilité client risque de ne pas se voir payer. Cela peut être dû à différentes raisons, dont la plus importante se trouve dans une stabilité financière difficile du client qui ne peut pas payer sa dette à la fin de l'année de référence. Il est important de noter que le fait de passer une charge en client douteux est dicté par le principe de ne pas prendre de risque financier.

N’oublions pas que le risque doit être réel et pouvoir être précisé clairement. Une explication peut être demandée lors d’un contrôle comptable effectué par le fisc pour le respect des règles de comptabilité. Il faut donc que chaque provision pour risque client soit vraiment passée dans le souci de minimiser un risque réel suite au recouvrement de la dette client.

C’est pourquoi il faut faire attention, tout de même, à bien respecter le risque réel de la passation de la charge en client douteux, car cela constitue fiscalement une augmentation des charges, donc à une diminution des bénéfices. Cette diminution entraînant un impôt moins important, le fisc lors d’un contrôle va, bien entendu, vérifier les comptes clients et les clients douteux.

Notons tout de même que cette provision se base surtout sur une éventualité, aucune certitude n’est réelle. Le risque peut se voir par rapport à une créance client qui n’a pas été payée à date et dont le terme échu l’est de manière significative.

Les écritures comptables

L'écriture comptable se fait de la manière suivante : la dette client est passée en client douteux et une provision est passée en même temps.

Cela nous donne la passation de la somme du compte 416 (client douteux) au débit pour annuler au crédit la ligne du compte 411 (client).

Pour la provision, au débit, nous allons avoir le compte 6817 (dotation aux provisions clients) et au crédit le 491 (dotation provision client).

Bien entendu, la provision peut être reprise si le client règle sa dette. Si le client est insolvable, la dette sera alors annulée.


Partager cet article

Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article

commentaires

Recouvrement 29/04/2014 10:03

Merci pour cet article. Il est vrai que quelque soit la taille de l'entreprise, le risque client ne doit jamais être sous estimé. En effet de nombreuses entreprises ont fermé à cause de risque
client mal évalués. Car à la moindre facture impayé c'est toute la structure de l'entreprise qui est fragilisée.

Faaxaal 24/02/2013 21:38

Ça me rappelle mes lointaines années de compta et les longues écritures d'inventaire...

altan 16/06/2013 10:39



Je n'en fais plus beaucoup non plus !