Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Le blog de Alain TANGUY
  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Contact

Recherche

31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 08:32

Quel que soit le travail que nous faisons, il est toujours intéressant de prendre le temps de préparer son emploi du temps. C’est pourquoi nous avons voir de nombreuses méthodes pour préparer au mieux son planning mensuel. Que ce soit via un agenda papier ou d’autres solutions plus informatisées.

Les moyens les plus classiques

Il existe de nombreux moyens de gérer son emploi du temps. Le premier et le plus simple est d'avoir un agenda papier sur lequel tous les rendez-vous, les choses à faire peuvent être notés. Ce n'est pas le plus facile à gérer, car il faut avoir tout le temps son agenda sur soi.

C'est pourquoi nos téléphones permettent actuellement de gérer notre calendrier de manière assez simple, mais efficace avec des sonneries qu'il est possible de faire sonner pour se rappeler un évènement. Nous arrivons en fait sur une feuille de planning qui est paramétrée sur des calendriers mois qui défilent mois après mois.

Il existe aussi un autre moyen, plus ou moins bon, celui des post-it qui sont collées un peu partout. Cette manière de faire a, tout de même, une capacité assez moindre, car elle ne permet pas d'avoir un planning annuel.

Bien entendu, il existe des modèles comme les factures, mais qui sont eux réservés aux plannings. Il existe sur Excel et Word des plannings dans les modèles, il suffit de choisir nouveau dans les onglets et de taper planning.

Les deux logiciels permettent alors de rentrer les données dans des tableaux calendriers (mensuel, annuel, hebdomadaire). Tout cela est totalement gratuit.

Les moyens informatisés

Il existe des logiciels totalement gratuits que vous pourrez trouver sur le site 01net.com qui vous permettent de gérer le tout via votre ordinateur. Il y a, par exemple, le logiciel Pensebet qui peut vous aider. Il permet de gérer vos rendez-vous et choses à faire. Le tout est présenté sous forme de post-it informatique qui s'affichera pour vous révéler ce que vous ne voulez pas oublier.

N'oublions pas non plus le fait de pouvoir créer un calendrier directement sur Internet. Cela peut se faire en programmation ou simplement en utilisant des sites tels que Agora-project.net qui permettent de partager des agendas avec plusieurs utilisateurs. Vous avez aussi le site Agenda-gratuit.fr qui vous permet de faire la même chose.

1 Belongs to The Organic Business Guide. | Source | Author Oftcc | D
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 14:58

Pour la bonne tenue de la comptabilité, il faut que les charges et produits d’une année passent sur l’année de référence. C’est pourquoi quant une créance client semble poser un risque, il est de bon augure de passer une provision pour client douteux. Quelles sont en fait les règles à suivre pour passer ce genre de provision ?

Des règles simples

Il peut arriver qu’une créance client en comptabilité client risque de ne pas se voir payer. Cela peut être dû à différentes raisons, dont la plus importante se trouve dans une stabilité financière difficile du client qui ne peut pas payer sa dette à la fin de l'année de référence. Il est important de noter que le fait de passer une charge en client douteux est dicté par le principe de ne pas prendre de risque financier.

N’oublions pas que le risque doit être réel et pouvoir être précisé clairement. Une explication peut être demandée lors d’un contrôle comptable effectué par le fisc pour le respect des règles de comptabilité. Il faut donc que chaque provision pour risque client soit vraiment passée dans le souci de minimiser un risque réel suite au recouvrement de la dette client.

C’est pourquoi il faut faire attention, tout de même, à bien respecter le risque réel de la passation de la charge en client douteux, car cela constitue fiscalement une augmentation des charges, donc à une diminution des bénéfices. Cette diminution entraînant un impôt moins important, le fisc lors d’un contrôle va, bien entendu, vérifier les comptes clients et les clients douteux.

Notons tout de même que cette provision se base surtout sur une éventualité, aucune certitude n’est réelle. Le risque peut se voir par rapport à une créance client qui n’a pas été payée à date et dont le terme échu l’est de manière significative.

Les écritures comptables

L'écriture comptable se fait de la manière suivante : la dette client est passée en client douteux et une provision est passée en même temps.

Cela nous donne la passation de la somme du compte 416 (client douteux) au débit pour annuler au crédit la ligne du compte 411 (client).

Pour la provision, au débit, nous allons avoir le compte 6817 (dotation aux provisions clients) et au crédit le 491 (dotation provision client).

Bien entendu, la provision peut être reprise si le client règle sa dette. Si le client est insolvable, la dette sera alors annulée.


Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 13:02

Pratiquement tous les articles que nous achetons sont munis d’un code-barre. Nous pourrions croire que ceux-ci ont toujours été là, mais ce n’est pas vraiment le cas. Nous allons voir ici ce qu’ils sont et à la manière dont ils sont utilisés, surtout dans le stockage de produits et la vente de ceux-ci.

Le système du code barre

Le système de code-barre a été créé en 1952 mais il n’a été utilisé qu’à partir de 1973 grâce à l’invention en 1970 du code UPC par George Laurer. Pour ses premiers pas il servit pour étiqueter les wagons des trains. Puis de fil en aiguille le code-barre a été utilisé dans les supermarchés pour l’automatisation du suivi des produits finalisés devant être vendus. Le tout permet en fait d’identifier automatiquement et rapidement la pièce avec toutes les informations grâce au code-barre.

Le code-barre est en fait un symbole fait de suite d’espaces et de barres d’une épaisseur variable qui permet de représenter de manière alphanumérique le produit. Le tout peut se lire grâce à un capteur électronique appelé lecteur de code barres. Le plus souvent l’étiquette est générée via un ordinateur et imprimée par impression laser sur un support qui est collée sur le produit.

Actuellement ces codes-barres sont pratiquement universels car ils sont simples et peu coûteux à la mise en place. N’oublions pas non plus que ces codes permettent, via le scan du lecteur de code-barre, d’avoir accès à toutes les données du produit en quelques secondes. Pour la France, par exemple nous avons le code-barre de symbole 39 qui correspond à la norme des codes-barres française et européenne NF EN 800.

La gestion des stocks

Le fait d'avoir une uniformisation d'un langage des codes barre permet en fait une utilisation pour tous assez simple du système des codes-barres. Il suffit à l'heure actuelle de télécharger les polices de lecture de code 128 font sur le site 01net.com.

Tout le monde peut ensuite, en ayant un lecteur de code-barre et une imprimante pour étiquette, produire ses codes-barres. Si le système de code à barres est relié à des logiciels ERP, il est possible de gérer complètement les stocks grâce à une simple étiquette. Il est alors facile de faire sa gestion car les produits vendus sont tout de suite sortis des stocks.

Sans oublier que pour l'inventaire, il suffit de scanner les articles pour faire un inventaire précis et éviter les erreurs. La gestion d'inventaire est donc meilleure et est donc plus fiable.

 

<a href="http://www.logiciel-code-barre.com/d%C3%A9marrer-un-projet-de-gestion-par-code-%C3%A0-barres/" target="_blank">Plus d'information sur l'utilisation des étiquettes code à barres</a>

codigo personal
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 18:54

Pour toute société de vente, il est important de bien gérer ses achats et ses ventes. Ce qui revient en fait, à gérer les entrées et sorties de marchandises. C'est pourquoi il est important de prendre le temps de gérer les stocks et de faire inventaire de matériel irréprochable. Le tout pour éviter de rater une commande, car le stock n’est pas à jour.

Il faut de l'organisation

Pour une bonne gestion d'inventaire il faut avant, de l'ordre et du rangement. Prenons l'exemple du matériel de voyage. Qui arriverait à gérer les stocks d'un bivouac 4 x 4, si la référence est rangée ailleurs, à la place du GPS 4 X 4 raid ? Il faut donc, que chaque chose soit rangée à sa place.

C'est pourquoi il faudrait rédiger un plan de la surface de stockage, avec le détail de l'emplacement de chaque référence. Le mieux étant de faire l'inventaire, grâce à un PC. Nous saurons par exemple que les globes 4 x 4 seront dans un emplacement précis et à une seule place, bien entendu.

Quand le plan est rédigé, il faut gérer les entrées et les sorties des stocks. Un logiciel d'inventaire est une solution intéressante, sauf si le stock est assez peu important (un tableau Excel suffirait alors). Il faut savoir aussi que la gestion par code-barre est aussi très intéressante, car elle permet de n'avoir qu'un code identique pour chaque entrée et sortie.

L'inventaire

%%% Quand tout est bien géré au niveau gestion, c'est maintenant qu'il faut se poser la question, de vérifier en réel ce qu'il y a en stock. Cela serait dommage que suite à une erreur quelconque, il soit impossible de livrer rapidement un client qui voudrait un matériel 4 x 4.

C'est pourquoi il faut vérifier que le stock du logiciel, ou du tableau Excel correspond à la réalité. Il faut prendre le temps de compter tous les articles, pour vérifier que rien ne manque. Le mieux étant tout de même, de le faire quand l'activité est moindre.

Il est possible aussi de faire des inventaires partiels, n'oubliant pas qu'il est mieux alors de gérer celui-ci, de manière à gérer les parties qui sont en rapport. Dans notre exemple, nous pourrions voir tout ce qui touche aux 4 x 4, pour ensuite voir d'autres parties.

Au moins

Il faut au moins le faire une fois par an, pour estimer la valeur réelle du stock en fin d'exercice comptable. Cela permet alors de passer toutes les écritures d'inventaires pour que la réalité du stock soit aussi, celle du bilan et du compte de résultat.

Maquette de l’ancienne usine Clarenson
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 10:29

Nous sommes dans une société où la gestion et l’optimisation sont de plus en plus poussées. Pour répondre à ces demandes de plus en plus pointues, le CRM et l’ASP ont été développés. Mais que sont ces deux abréviations et à quoi servent-elles au sein d’une société ?

Le CRM et l'ASP

Le CRM

Le CRM veut dire, en anglais : Customer Relationship Management, pour devenir en Français GRC, c'est-à-dire Gestion de la Relation Client. C’est donc un outil permettant de gérer les besoins en gestion des relations avec les clients et le workflow.

Cela va de la mise en place du processus de vente, sans oublier le marketing et le support envers les clients, tout pour optimiser chaque étape et satisfaire autant le client que le fournisseur. Tout est donc pris en compte pour avoir un meilleur rendement.

Le processus d’achat est lui aussi pris en compte, car de lui dépend le temps de réponse envers le client. Il faut pouvoir aussi prévoir des analyses poussées pour comprendre au mieux tout ce qui concerne la société.

L’ASP

Le terme veut dire Application Service Provider, nous pouvons le traduire par le fait d’externaliser l’hébergement du CRM, donc CRM en ligne. Tout est bien entendu fait pour que cela se fasse facilement via l’Internet de manière très sécurisé.

Le logiciel est donc hébergé à un endroit différent des utilisateurs. Chaque utilisateur va pouvoir se connecter via une interface qui lui donnera accès au progiciel.

Bien entendu, tout le monde n’a pas accès à toutes les données, ceux rentrant les données n’étant pas obligatoirement les utilisateurs finaux des données. La compta en ligne est, bien entendu, réservée aux comptables et aux dirigeants.

Les avantages

Comme c’est le cas pour SAP, dont vous pouvez trouver la solution sur le site Sap.com, vous pouvez accéder à un outil puissant en ayant juste besoin d’acquérir les licences.

Cela permet donc au plus grand nombre de sociétés d’avoir des outils puissants avec un déploiement rapide, donc un CRM pour PME. Tout est, bien entendu, paramétrable selon les besoins de chacun.

Sans oublier

Les solutions sont compatibles PC et Mac, ce qui permet vraiment de rallier tous les utilisateurs sans que des problèmes de compatibilités puissent se greffer à l’utilisation de multiples utilisateurs.

Nous savons, par exemple, que dans la reprographie les Mac sont très utilisés, ce qui est moins le cas dans les sociétés de service.

Société Generale
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 10:28

Pour être comptable, il ne suffit pas de savoir compter. Il faut avant tout avoir un esprit logique et aimer jongler avec les chiffres. Il existe différentes manières de devenir comptable et aussi de nombreux postes en rapport avec la comptabilité et la tenue des comptes d'une société.

Une formation

Pour commencer, il faut choisir sa filière. Le mieux, si vous avez les capacités, est d'avoir un bac de type S, c'est-à-dire mathématiques, qui vous ouvre ensuite sur des opportunités de BTS comptabilité sur deux ans.

Si vous n'avez pas la chance de pouvoir suivre une filière mathématique, il existe un bac pro qui vous permettra d'obtenir un diplôme en comptabilité. Les notions seront, bien entendu, moins importantes, mais vous pourrez ensuite vous inscrire en BTS.

Les portes ne sont pas fermées, mais vous perdez un an, car le bac pro se fait en une année de plus que la filière traditionnelle.

Il y a, bien entendu, d'autres méthodes pour avoir un diplôme pour la gestion comptable, vous avez les degrés de comptabilité, pour tout savoir il faut aller sur le site Edisfrance.com. Chaque degré peut être obtenu individuellement, sans avoir à passer ceux d'avant.

La comptabilité

Avec des formations, vous pourrez travailler dans la comptabilité. Elles vous permettront d'avoir les notions fondamentales de la comptabilité. Vous saurez que le débit est égal au crédit.

Vous saurez ce qu'est le plan comptable général. Vous saurez aussi tout sur les écritures comptables et les livres comptables obligatoires.

Vous sauvez passer une écriture comptable avec le PCG, plan comptable général qui permet de gérer les comptes de toutes les sociétés françaises.

Sachez qu'il a été établi en 1982 et qu'il est obligatoire pour toutes les sociétés. Il permet en fait de normaliser les comptes des sociétés.

Vous pourrez ensuite dresser un bilan et un compte de résultat, des documents importants qui permettent de visualiser l'image financière d'une société à un moment donné.

Le gros avantage de la comptabilité ?

Toutes les sociétés ont besoin de gérer leurs comptes. C'est pourquoi les débouchés vers la comptabilité et le métier de comptable sont des voies qui seront toujours ouvertes.

Le secret

Il faut aussi savoir que ces métiers sont des métiers dont la discrétion est de rigueur, vous avez un devoir de réserve sur les informations comptables de la société.

calculator with magnifying glass
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 10:19

Nous sommes tous, un jour ou l'autre, confrontés au fait de devoir contracter un prêt. Lorsque c'est le cas, il est important de connaître certaines choses avant de signer pour des emprunts qui vous engagent pendant quelques années. C'est pourquoi nous allons voir les obligations contractuelles et voir d'un peu plus près la manière dont est calculé l'amortissement d'un prêt.

Obligations légales

Lorsque vous avez besoin d'argent, il y a des choses importantes à savoir. Il faut d'abord calculer un crédit. Pour cela, il faut connaître le taux d'emprunt, sans oublier les différents taux en rapport avec les assurances.

Quand vous connaissez les taux, la banque ou l'organisme de crédit doit impérativement vous fournir un tableau d'amortissement qui vous détaillera le calcul de crédits. Ce tableau comportera obligatoirement le montant de votre remboursement d'emprunt avec un détail vous donnant le montant du capital initial remboursé, et le montant des intérêts.

Ne soyez pas étonné que votre annuité de remboursement soit identique du début à la fin de votre remboursement de prêt, c'est normal. La seule chose qui peut changer est le cas où le taux serait révisé, car votre choix se serait porté sur un taux variable.

Pour le taux variable, il est à savoir que le taux ne va pas changer tous les mois, il sera révisé à une période donnée, pour une période donnée. Il est conseillé, pour ce genre de prêt, d'avoir pris en considération une tranche maximale de hausse du taux pour se protéger en cas de hausse énorme des taux d'emprunt.

Le calcul

Le taux d'intérêt

Il faut d'abord connaître le taux d'intérêt, n'oubliez pas le calcul assurance du prêt qui est aussi un pourcentage. Ajoutez bien tous les taux, vous avez alors le taux annuel de votre emprunt.

Passez à un taux mensuel

Vos remboursements sont effectués tous les mois, il faut donc ramener le taux à un taux mensuel. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de diviser le taux mensuel par 12 pour avoir le taux mensuel.

Le calcul de votre remboursement mensuel

Echéance = (capital x taux mensuel x (1 + taux mensuel) (puissance (nombre échéance)))/((1 + taux mensuel) (puissance (nombre échéance)) - 1).

Pour vous simplifier la vie

Le calcul n'est pas si facile que cela, vous pouvez donc aller sur des sites de simulation de crédit en ligne tels Tableau-amortissement.org. Vous n'aurez qu'à renseigner le montant emprunté, le taux annuel, la durée d'emprunt en mois ou années et le taux d'assurance. Le site vous calculera votre remboursement mensuel.

Pour tous les emprunts

Le calcul est bon pour calculer un prêt immobilier, pour une voiture ou pour un prêt personnel.

plusieurs billets de 5000, de différentes monnaies : franc, yen, lire
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 20:53

Dans une société, il y a toujours des achats et des ventes de produits. C'est pourquoi il est important de gérer les stocks, que ce soit de produits finis ou produits semi finis. C'est pourquoi il faut faire un inventaire des stocks en début et fin de période. Mais comment le faire et quels moyens sont disponibles pour une bonne évaluation du stock.

Les différentes manière de gérer les stocks :

Il y a deux méthodes pour gérer les stocks.

La première étant la valorisation des stocks de la manière premier acheté, premier sorti. C'est à dire que la variation des stocks se fera par la gestion des achats en fonction des sorties par rapport à l'age de chaque produit. Ce qui sera acheté en premier, sera comptabilité en sortie en premier.

La seconde étant la valorisation des stocks de la manière dernier acheté, premier sorti. C'est à dire que la variation des stocks se fera par la gestion des achats en fonction des sorties par rapport à la vente du stock par rapport au dernier acheté.

Il ne faut pas oublier que le stock est une valeur qu'il faut estimer pour gérer les biens d'une société. Il faut donc étudier la variation des stocks en fin d'année pour valoriser les stocks de la meilleure manière qui soit.

Les logiciels

Excel

Il est possible de gérer les stocks par articles avec un tableur, tel excel où toutes les entrées et sorties seront rentrées directement lors de chaque mouvement de marchandises. Toute entrée et sortie doit alors être rentrée manuellement. Ce procédé est une bonne idée si les entrées et sorties ne sont pas très importantes.

Les logiciels spécialisés

Nous pouvons en trouver, tel celui proposé sur le site Sudlogiciel.com. La gestion se fait en fonction des achats et ventes, directement via l'informatique. Le tout est, bien entendu, de faire attention à la gestion logistique qui devra suivre en fonction du logiciel de stock.

Bien comprendre

Les logiciels, que ce soit des logiciels professionnels ou pas, il faut faire attention à rentrer toutes les données. Il faut vraiment une bonne gestion entre l'administration et la gestion du magasin.

Pour la bonne gestion des stocks

Il faut impérativement penser à évaluer les stocks au moins une fois par an. Cela consiste à compter tous les produits pour avoir une bonne idée de ce qui existe réellement en magasin. Quand tout cela est effectué il faut le rapprocher des valeurs qui existent avec l'évaluation du logiciel utilisé pour gérer les stocks.

1 Un magasin asiatique de Planoise. | Source | Author Toufik-de-plano
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:14

Un bilan est un document comptable important. Il permet en fait de définir les biens de la société et les ressources de celle-ci à un moment donné. Il est composé de deux parties, l’une comportant l’actif de la société et l’autre le passif. Mais que font-elles pour faire un bon bilan et avoir une balance active et passive ?

L'actif

L’actif de la société se compose en fait des biens de la société. Il comprend tout ce que la société possède. Il est divisé en trois parties importantes : l’actif immobilisé, l’actif circulant et les comptes de régularisations.

L’actif immobilisé

Il est composé du capital souscrit, mais non appelé, des immobilisations : incorporelles, corporelles et financières.

La partie incorporelle est une partie intangible qui ne peut pas se toucher, cela peut correspondre à des frais d’établissement, un fond de commerce ou des brevets.

La partie corporelle comporte des biens qui sont réels, nous pouvons avoir des terrains, des constructions, des outils ou des machines bureautiques. Tous les biens doivent, bien entendu, être disponibles dans la société pendant quelques années.

La partie financière comporte l’argent qui est immobilisé, c'est-à-dire qui a été placé. Cela peut être des participations ou des prêts aux personnel et actionnaires.

L’actif circulant

Il est composé de tout ce qui va circuler dans l’entreprise. C’est, avant tout, ce qui concerne les stocks de produits finis ou non, sans oublier les créances clients et les actions.

Les comptes de régularisation

Ce sont toutes les charges constatées sur des exercices passés et à venir, sans oublier les écarts de conversion.

Le passif

Le passif de la société se compose des ressources de la société. Cela comprend en fait tout ce que la société a pu mettre en œuvre financièrement pour acquérir ce qu’elle a.

Il est divisé en quatre parties importantes : les capitaux propres, les provisions pour risques et charges, les dettes et les comptes de régularisation.

Les capitaux propres

Nous avons ici le capital de la société, sans oublier les réserves et le résultat de l’exercice. Nous avons en fait tout ce qui a été apporté durablement à la société.

Les provisions pour risques et charges

Dans la vie d’une société, il peut advenir des risques en rapport avec l’activité. Tous les risques sont évalués pour permettre une meilleure vue. Nous avons aussi l’évaluation de charges à venir.

Les dettes

Toute société pour vivre peut souscrire des emprunts. Ici, nous avons donc une vue des dettes que la société a contractées, sans oublier les sommes qu’elle doit aux fournisseurs et au fisc.

Les comptes de régularisation

C’est le même principe qu’à l’actif, nous avons ici tout ce qui est constaté en avance et les écarts de conversion.

Société Generale
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article