Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Le blog de Alain TANGUY
  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Contact

Recherche

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 14:06

Depuis 1972 la société Roland nous permet d’acquérir de superbes pianos. Cette société japonaise a su créer autour d’elle une dynamique permettant de développer son activité. Que ce soit dans l’apprentissage des instruments de musique que dans la création des pianos eux-mêmes. Nous allons donc en savoir un peu plus sur cette société et voir sa gamme de superbes pianos.

L'évolution de la société

Cette société fut créée en 1972 à Osaka au Japon. Elle va développer son activité en ouvrant une agence en 1976 à Nagoya. Elle se développera ensuite aux USA dès 1978.

En 1981 elle va vendre sur le territoire européen et le Canada. En 1991 le Brésil, en 1997 la France et Taïwan. Elle n’oubliera pas non plus la Chine et la Russie.

Développement des écoles

En 1984, elle va ouvrir sa première école, la «Roland Music School» à Osaka. En 1985 ce sera le tour de Tokyo pour une seconde école. En 2001 les studios Roland Music Studio Corporation sont ouverts.

Certification

En 1996 la société obtient une certification iso 9002 au Japon, en 1999 une certification iso 14001. Ces certifications rappellent le développement d'une société solide et durable qui s'engage.

Les différents types de pianos

Piano digital

Il y a les pianos digital, tel le FP-4F, avec ses 88 touches qui ont un générateur de sons Super Natural, sans oublier son magnifique clavier «Ivory Feel»-G avec double échappement. Ce piano est parfait pour être utilisé seul, même s’il reste évolutif. Il a aussi une fonction «Session Partner» qui propose des rythmes et des accompagnements automatiques. Le tout pour 1399€ sur le site Michenaud.com. N'oublions pas le piano à queue qui fait partie de la gamme.

Les orgues

Il y a aussi les orgues, tel le C200. Il a 76 touches lui permettant de simuler 2 claviers et bénéficiant d’une large tessiture. Le son d’orgue est superbe, bien rendu.

Il est bien entendu facile à transporter et est idéal pour les chorales, petites églises et pour les étudiants en musique. Son prix pour l'achat de piano est de 1 599€.

Les synthétiseurs

Sans oublier les synthétiseurs, pianos numériques, tel le Jupiter 80 qui n’a pas son pareil, avec ses 76 touches, pour son rendu de la scène. Le super Natural est aussi là, ce qui nous donne un rendu de son fabuleux.

Cet instrument est vraiment polyvalent et il réunit ce qu’il y a de mieux pour atteindre au plus profond, par un son pur, votre public. Son prix : 2 989€ (prix constatés en juin 2011).

Bien entendu, ce ne sont pas les seuls produits de cette marque, vous pouvez tout retrouver sur le site Roland.com.

Piano Strings 2
Repost 0
Published by Altan - dans Musique
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 07:52

Les trompes de chasse ne sont pas, comme nous pourrions le croire maintenant, que de simples experts en musique qui aiment jouer de la trompe. C’est bien loin de la vraie histoire de ces gens qui ont, d’un instrument de chasse, construit tout un tas de chose autour d'un instrument de musique devenu un instrument à part entière.

Une histoire de chasse

Avant le Moyen Age, il n’y avait pas d’instrument pour accompagner les chasses à court. Les voix d’hommes retentaient pour guider et diriger les chiens. Nous pourrions dire que leurs cris étaient l’ancêtre de la trompe de chasse. Nous dirons qu’au Moyen Ages les choses ont changé, les sonneurs de cor de chasse alors appelés trompeurs, furent mis au service de la chasse à courre.

Sous Louis XV

Sous le règne de Louis XV, sous l’influence de son maître de vénerie le Marquis de Dampierre, la trompe de chasse a été totalement adoptée. L’action des trompes permettait aux sonneurs de trompe de communiquer entre eux et les chiens. Depuis cette époque, la trompe de chasse est devenue part intégrante de la vénerie et pas de chasse à courre sans trompes.

Les fanfares suivirent

Pour arriver ensuite aux premières fanfares de chasse, remontant à 1723 où Marc-Antoine Marquis de Dampierre écrivit les premiers morceaux pour ce nouveau genre de musique. Le tout menant cet instrument et la sonorité de ce dernier plus loin qu’une simple chasse à courre. En fait, les veneurs sonnent des fanfares en rapport avec les exploits de chasse dont ils ont été témoins.

Exemple

  • Le "bien-aller" indiquant la bonne tournure de la chasse.

  • Le "débuché" donnant l’indication de la meute en plaine se dirige vers un autre massif forestier.

  • La "vue" donnant l’information que l'animal de chasse est repéré par le sonneur.

  • Les fanfares sont aussi sonnées lors de la curée pour rendre hommage à l’animal de chasse et pour récompenser les chiens, tout en remémorant chaque épisode de la chasse.

En dehors de la chasse à courre

Le tout, menant de la chasse à un endroit différent, celui d’une prestation de fanfare qui va plus loin pour l’instrument que le simple fait d’être un instrument accompagnant une chasse à courre. Comme avec la calèche des dames qui est disponible en CD pour votre écoute personnelle, loin des rallyes de chasse ou autres chasses à courre démontrant qu'il existe de réelles partitions pour fanfares.

Une fédération internationale

C'est vrai, il existe bien une vraie dynamique internationale pour ce genre de musique, pour preuve le site Fitf.org qui représente sa fédération internationale vous permettant de voir les différents festivals de trompette de chasse, le rallye chouan entre autres.

1 Stand de Trompes de Chasse au Game Fair | date 2010-06-19 | source |
Repost 0
Published by Altan - dans Musique
commenter cet article