Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Le blog de Alain TANGUY
  • : Le blog de Alain TANGUY
  • Contact

Recherche

12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 14:51
Le karma, une notion mal connue !

Le mot karma peut faire couler bien des litres d’encre, savoir d’où il vient déjà, le Yoga étant une origine, ma foi, qui semble honnête, même si d’aucuns peuvent le placer ailleurs, sachant que l’important est que ce soit un mot qui amène la réflexion.

Pour le situer, il faut placer une échelle de temps car, sans le temps, la notion du karma est inexistante car elle se définit en rapport avec des actions passées qui, osons le dire, entrainent des actions dans le présent qui nous donneront des probabilités de futurs possibles.

Une des raisons est, vous vous en doutez, le fait que le mental conserve en mémoire ce qui a été vécu, souvent gardant plus facilement les traumatismes, mêmes si parfois ceux-ci sont cachés, et les moments de grande émotion. Ce mental est là pour structure les bases pour pouvoir agir en fonction de ce qui est connu, tout en essayant de vivre aussi en fonction de l’inconnu, essayant de trouver l’équilibre le meilleur pour bien vivre.

Le karma est en fait cette action que nous menons dans l’instant présent en fonction de ce que nous connaissons, se basant à la fois sur une vie ou sur des vies, sachant que pour ceux qui croient à la réincarnation, nous allons de vie en vie pour apprendre, notant cette idée de karma négatif et positif.

Le kama négatif, comme vous pouvez bien le penser, est en rapport avec des actions dites négatives que nous aurions faites dans des vies passées qui doivent être, d’une certaine manière expiée dans la vie où nous vivons, préférant pour ma part plutôt penser à une compréhension de ce qui a été fait, cette compréhension passant automatiquement par le fait d’aller au plus profond de ce qui a été fait.

La meilleure manière de pouvoir assimiler ce karma négatif se trouvant dans le fait de vivre, dans certains cas, la situation de victime après avoir bourreau, ou tout simplement de pouvoir voir et vivre la chose d’un angle différent qui permet de comprendre ce qui passe pour de la négativité dans ce qui a été commis dans une vie.

Notant, tout de même, que ce type de nomination se trouve être une idée assez péjorative car qui peut prétendre que quelque chose soit positive ou négative ? Le tout, rappelons-nous, que chaque nouvelle vie amène des règles de vie différentes en fonction de l’époque, donc des vérités différentes qui, peuvent choquer en rapport les unes avec les autres.

Nous pourrions prendre, pour exemple, le fait que les femmes avaient moins de droit qu’avant et que l’homme avait même le droit de vie et mort sur sa femme à certains siècles, sans oublier les droits des enfants qui sont vraiment récents.

C’est pourquoi, même si nous parlons du karma positif, il est important de noter que celui-ci est positif en fonction des règles de vie dans une vie. Ce karma positif est donc des actions positives qui rachètent des erreurs de vies passées, passant surtout par la compréhension d’une plus grande ouverture de cœur.

Il faut bien aussi savoir que tout dépend de l’ouverture de cœur et que nous vivons tous des épreuves pour nous faire comprendre des leçons, un peu comme un enfant allant à l’école, sachant que dans le cas du karma, la leçon va être répétée tant que la leçon est incomprise !

C’est pourquoi nous voyons des gens facilement rouspéter de situations de vies, targuant les autres pour ce qu’ils vivent se sentant victimes sans chercher à comprendre ce qu’ils pourraient faire pour que tout avance pour eux, s’enfermant dans des idées qui font que la leçon non apprise revient en boucle pour qu’il puisse, un jour comprendre, ces leçons étant alors de plus en plus visibles pour qu’ils puissent facilement avancer.

Donc, osons le dire, le karma est une notion en rapport avec une compréhension qui doit être de ce qui a été vécu, pour comprendre ensuite ce qui doit être vécu et ce que produira chaque action en rapport avec ce qui est fait.

Alain TANGUY

Repost 0
Published by altan - dans zen
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 08:52

Il y a de cela plusieurs années, j'ai trouvé ce livre :

Les Mudras Le Yoga au bout des doigts de Gertud Hirschi

Au début, ce fut par simple curiosité que j'ai acquis ce livre, étant en formation de professeur de Yoga, ayant entendu parler de Mudras, je voulais en savoir plus, à l'époque il était impossible de croire que plus de 1 0 ans après serait toujours l'un des livres que je prends avec moi pour aller travailler.

Pourquoi prendre ce livre ?

Tout simplement, en premier lieu car il a fait ses preuves auprès de tant de gens autour de moi que je sais son utilité. Notant, au passage, que personnellement il m'a aussi été utile.

Qu'est ce qu'un mudra ?

C'est une technique qui permet de faire circuler l'énergie dans le corps d'une manière différente, ce changement permettant alors de voir des changements tant au niveau physique, respiratoire et psychologique.

Au bout des doigts ?

Dans ce livre, nous avons des techniques pour positionner ses doigts d'une certaine manière, qui pourrait faire penser à de l'acupuncture digitale, pression de doigts sur des parties d'autres doigts, contact entre les mains, les poignets. Rappelons nous que dans chaque main nous avons une correspondance avec chaque partie du corps.

Que cela dans le livre ?

Nous avons aussi, bien entendu, une partie concernant les postures de Yoga qui sont, elles-mêmes, des mudras à part entière, qui nous sont expliquées, notant au passage un peu mémo sur l'alimentation, rappelant que ben manger est important pour bien vivre.

Rappelons nous aussi :

Dans ce livre, avec chaque mudra, nous avons, en sus, des techniques de respiration, des affirmations positives et tout un tas de petits trucs qui permettent d'augmenter les bienfaits de chaque geste pour aller plus rapidement vers un mieux être !

Les mudras Yoga au bout des doigts

Les mudras Yoga au bout des doigts

Repost 0
Published by altan - dans Yoga
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 12:41

Il y a certains livres que nous lisons sans nous rappeler, dans le temps, ce que pouvait contenir ce fameux livre. Celui-ci, celui du Dr Chopra n'est pas comme cela car il est bien centré sur une chose : les fabuleux pouvoirs de guérison de votre e

sprit.

Et oui ... ce livre n'est pas un simple recueil qui pourrait vous endormir

quantique.jpg

avec une belle histoire. Nous avons pourtant des informations très importantes dans ce livre. Elles sont de celles, pour ceux qui seraient intéressés, de celles que nous ne pouvons pas oublier. Notons bien que c'est un endroit où vous pourrez entendre parler des progrès de la médecine mais aussi des lacunes qui pourraient y avoir dans celle-ci.

 

Et non ... ce n'est pas pour critiquer la médecine que ce livre est fait, bien loin de moi l'idée d'essayer de vous le faire croire. L'auteur est médecin, rappelez le vous. Il est en fait endocrinologue, ce qui n'est pas rien. Le but n'est donc pas de rabaisser la médecine mais plutôt de nous rappeler que le corps humain est beaucoup plus complexe que ce que nous pourrions croire. Ce qui rend la médecine compliquée, même avec les meilleurs ressources qui puissent existent dans ce qui est des compétences et de l'argent mis en œuvre pour que la science avance.

 

L'auteur se permet donc de nous diviser son livre en deux parties : la physiologie cachée et un corp

s fait de félicité. Il ne s'agit donc pas de faire du mal aux professions de médecine mais de placer des idées en rapport avec une médecine plus ancienne que notre médecine allopathique, nous parlons, bien entendu, de l'Âyurveda. L'auteur nous compare les deux pour nous faire comprendre que l'une et l'autre sont importantes et que chacune peut apporter quelque chose à la médecine en générale.

 

Sans tout vous dire, nous pourrions dire qu'il nous parle des effets de la méditation, de la technique de félicité et du son primordial. Bien entendu, avant de nous en parler il nous a parlé en détail et en profondeur des méandres que composent les corps. Cela nous permet donc d'aborder la maladie sous un autre angle, permettant alors un plus pour le malade qui pourrait ,en changeant certaines attitudes de vie, améliorer ses chances de guérir, quelque soit la maladie.

 

Repost 0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 08:38

La société Pinnacle Systems est une société qui a su évoluer en fonction des besoins de ses clients. Elle a su s’associer pour que ses produits dans le monde de l’audio et la vidéo soient performants et répondent aux attentes de ses clients. Encore aujourd’hui il est possible, sur son site Internet, de télécharger ses produits, sans oublier les mises à jour.

La société Pinnacle Systems

La société Pinnacle Systems est une société importante en 2011. Elle s’est spécialisée dans les solutions matérielles et logicielles pour tout ce qui tourne autour de la vidéo sur ordinateur. Elle a donc créée de multiples cartes informatiques pour permettre d’effectuer des montages vidées, sans oublier un côté important dans ce qui concerne les cartes permettant aux ordinateurs de recevoir la télévision comme la carte dazzle tv ou le pctv pro usb qui est un tuner qui se trouve dans une clé USB.

Bien entendu le côté montage vidéo n’est pas oublié dans ses développements. Elle ne fait pas que créer du hardware. Elle s’est mise à l’œuvre pour développer des solutions logicielles tel que les suites Pinnacle Studio qui permettent des montages vidéo et audio de toutes sortes. Nous n'oublierons pas au passage le Pinnacle Tv Center Pro.

Pour étendre son champ d’action, elle a achetée de nombreuses autres sociétés dont celle qui a conçu les cartes Targa 1000 et 2000 qui ont été pendant longtemps une référence très importante dans la vidéo professionnelle de qualité.

Ensuite la société Pinnacle Systems a été rachetée par Avid qui a conservée les avancées technologiques de la société en conservant la gamme de produits, tout en l’étoffant en y ajoutant la sienne. En 2008, dernier rebondissement car le département produits Pinnacle a été vendu à Hauppauge Digital.

Les produits de la gamme Pinnacle sont disponibles sur le site Pinnaclesys.com où il est possible de visionner les informations pour plusieurs pays d’Europe avec en plus le Japon et les Etats Unis. Sur le site vous aurez en prime la possibilité de télécharger les mises à jour de vos produits.

Le téléchargement sur le site :

Il est possible de télécharger sur le site Pinnaclesys.com les mises à jour de vos produits. Que ce soit le Pinnacle Systems tv qui vous permettent d'avoir la télévision avec votre carte, ou simplement Pinnacle Center Pro pour gérer vos solutions.

Bien entendu, pour télécharger Pinnacle Tv, Tvcenter Pro il vous sera demandé une somme de 9.95 euros pour une mise à jour et 69.95 euros pour le logiciel complet. Cela n'est pas donné mais c'est un téléchargement essentiel qui vous sera utile pour avoir Pinnacle Tv Center sous Vista ou Windows Seven.

(prix constatés en septembre 2011)

 

L'illustration est sous licence CC BY-SA 3.0
Le lien http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Portable_bleu.png

1 opened laptop computer, blue screen 1 ordinateur portable ouvert, é
Repost 0
Published by Altan - dans Internet
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 08:32

Quel que soit le travail que nous faisons, il est toujours intéressant de prendre le temps de préparer son emploi du temps. C’est pourquoi nous avons voir de nombreuses méthodes pour préparer au mieux son planning mensuel. Que ce soit via un agenda papier ou d’autres solutions plus informatisées.

Les moyens les plus classiques

Il existe de nombreux moyens de gérer son emploi du temps. Le premier et le plus simple est d'avoir un agenda papier sur lequel tous les rendez-vous, les choses à faire peuvent être notés. Ce n'est pas le plus facile à gérer, car il faut avoir tout le temps son agenda sur soi.

C'est pourquoi nos téléphones permettent actuellement de gérer notre calendrier de manière assez simple, mais efficace avec des sonneries qu'il est possible de faire sonner pour se rappeler un évènement. Nous arrivons en fait sur une feuille de planning qui est paramétrée sur des calendriers mois qui défilent mois après mois.

Il existe aussi un autre moyen, plus ou moins bon, celui des post-it qui sont collées un peu partout. Cette manière de faire a, tout de même, une capacité assez moindre, car elle ne permet pas d'avoir un planning annuel.

Bien entendu, il existe des modèles comme les factures, mais qui sont eux réservés aux plannings. Il existe sur Excel et Word des plannings dans les modèles, il suffit de choisir nouveau dans les onglets et de taper planning.

Les deux logiciels permettent alors de rentrer les données dans des tableaux calendriers (mensuel, annuel, hebdomadaire). Tout cela est totalement gratuit.

Les moyens informatisés

Il existe des logiciels totalement gratuits que vous pourrez trouver sur le site 01net.com qui vous permettent de gérer le tout via votre ordinateur. Il y a, par exemple, le logiciel Pensebet qui peut vous aider. Il permet de gérer vos rendez-vous et choses à faire. Le tout est présenté sous forme de post-it informatique qui s'affichera pour vous révéler ce que vous ne voulez pas oublier.

N'oublions pas non plus le fait de pouvoir créer un calendrier directement sur Internet. Cela peut se faire en programmation ou simplement en utilisant des sites tels que Agora-project.net qui permettent de partager des agendas avec plusieurs utilisateurs. Vous avez aussi le site Agenda-gratuit.fr qui vous permet de faire la même chose.

1 Belongs to The Organic Business Guide. | Source | Author Oftcc | D
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 14:58

Pour la bonne tenue de la comptabilité, il faut que les charges et produits d’une année passent sur l’année de référence. C’est pourquoi quant une créance client semble poser un risque, il est de bon augure de passer une provision pour client douteux. Quelles sont en fait les règles à suivre pour passer ce genre de provision ?

Des règles simples

Il peut arriver qu’une créance client en comptabilité client risque de ne pas se voir payer. Cela peut être dû à différentes raisons, dont la plus importante se trouve dans une stabilité financière difficile du client qui ne peut pas payer sa dette à la fin de l'année de référence. Il est important de noter que le fait de passer une charge en client douteux est dicté par le principe de ne pas prendre de risque financier.

N’oublions pas que le risque doit être réel et pouvoir être précisé clairement. Une explication peut être demandée lors d’un contrôle comptable effectué par le fisc pour le respect des règles de comptabilité. Il faut donc que chaque provision pour risque client soit vraiment passée dans le souci de minimiser un risque réel suite au recouvrement de la dette client.

C’est pourquoi il faut faire attention, tout de même, à bien respecter le risque réel de la passation de la charge en client douteux, car cela constitue fiscalement une augmentation des charges, donc à une diminution des bénéfices. Cette diminution entraînant un impôt moins important, le fisc lors d’un contrôle va, bien entendu, vérifier les comptes clients et les clients douteux.

Notons tout de même que cette provision se base surtout sur une éventualité, aucune certitude n’est réelle. Le risque peut se voir par rapport à une créance client qui n’a pas été payée à date et dont le terme échu l’est de manière significative.

Les écritures comptables

L'écriture comptable se fait de la manière suivante : la dette client est passée en client douteux et une provision est passée en même temps.

Cela nous donne la passation de la somme du compte 416 (client douteux) au débit pour annuler au crédit la ligne du compte 411 (client).

Pour la provision, au débit, nous allons avoir le compte 6817 (dotation aux provisions clients) et au crédit le 491 (dotation provision client).

Bien entendu, la provision peut être reprise si le client règle sa dette. Si le client est insolvable, la dette sera alors annulée.


Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 13:02

Pratiquement tous les articles que nous achetons sont munis d’un code-barre. Nous pourrions croire que ceux-ci ont toujours été là, mais ce n’est pas vraiment le cas. Nous allons voir ici ce qu’ils sont et à la manière dont ils sont utilisés, surtout dans le stockage de produits et la vente de ceux-ci.

Le système du code barre

Le système de code-barre a été créé en 1952 mais il n’a été utilisé qu’à partir de 1973 grâce à l’invention en 1970 du code UPC par George Laurer. Pour ses premiers pas il servit pour étiqueter les wagons des trains. Puis de fil en aiguille le code-barre a été utilisé dans les supermarchés pour l’automatisation du suivi des produits finalisés devant être vendus. Le tout permet en fait d’identifier automatiquement et rapidement la pièce avec toutes les informations grâce au code-barre.

Le code-barre est en fait un symbole fait de suite d’espaces et de barres d’une épaisseur variable qui permet de représenter de manière alphanumérique le produit. Le tout peut se lire grâce à un capteur électronique appelé lecteur de code barres. Le plus souvent l’étiquette est générée via un ordinateur et imprimée par impression laser sur un support qui est collée sur le produit.

Actuellement ces codes-barres sont pratiquement universels car ils sont simples et peu coûteux à la mise en place. N’oublions pas non plus que ces codes permettent, via le scan du lecteur de code-barre, d’avoir accès à toutes les données du produit en quelques secondes. Pour la France, par exemple nous avons le code-barre de symbole 39 qui correspond à la norme des codes-barres française et européenne NF EN 800.

La gestion des stocks

Le fait d'avoir une uniformisation d'un langage des codes barre permet en fait une utilisation pour tous assez simple du système des codes-barres. Il suffit à l'heure actuelle de télécharger les polices de lecture de code 128 font sur le site 01net.com.

Tout le monde peut ensuite, en ayant un lecteur de code-barre et une imprimante pour étiquette, produire ses codes-barres. Si le système de code à barres est relié à des logiciels ERP, il est possible de gérer complètement les stocks grâce à une simple étiquette. Il est alors facile de faire sa gestion car les produits vendus sont tout de suite sortis des stocks.

Sans oublier que pour l'inventaire, il suffit de scanner les articles pour faire un inventaire précis et éviter les erreurs. La gestion d'inventaire est donc meilleure et est donc plus fiable.

 

<a href="http://www.logiciel-code-barre.com/d%C3%A9marrer-un-projet-de-gestion-par-code-%C3%A0-barres/" target="_blank">Plus d'information sur l'utilisation des étiquettes code à barres</a>

codigo personal
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 18:54

Pour toute société de vente, il est important de bien gérer ses achats et ses ventes. Ce qui revient en fait, à gérer les entrées et sorties de marchandises. C'est pourquoi il est important de prendre le temps de gérer les stocks et de faire inventaire de matériel irréprochable. Le tout pour éviter de rater une commande, car le stock n’est pas à jour.

Il faut de l'organisation

Pour une bonne gestion d'inventaire il faut avant, de l'ordre et du rangement. Prenons l'exemple du matériel de voyage. Qui arriverait à gérer les stocks d'un bivouac 4 x 4, si la référence est rangée ailleurs, à la place du GPS 4 X 4 raid ? Il faut donc, que chaque chose soit rangée à sa place.

C'est pourquoi il faudrait rédiger un plan de la surface de stockage, avec le détail de l'emplacement de chaque référence. Le mieux étant de faire l'inventaire, grâce à un PC. Nous saurons par exemple que les globes 4 x 4 seront dans un emplacement précis et à une seule place, bien entendu.

Quand le plan est rédigé, il faut gérer les entrées et les sorties des stocks. Un logiciel d'inventaire est une solution intéressante, sauf si le stock est assez peu important (un tableau Excel suffirait alors). Il faut savoir aussi que la gestion par code-barre est aussi très intéressante, car elle permet de n'avoir qu'un code identique pour chaque entrée et sortie.

L'inventaire

%%% Quand tout est bien géré au niveau gestion, c'est maintenant qu'il faut se poser la question, de vérifier en réel ce qu'il y a en stock. Cela serait dommage que suite à une erreur quelconque, il soit impossible de livrer rapidement un client qui voudrait un matériel 4 x 4.

C'est pourquoi il faut vérifier que le stock du logiciel, ou du tableau Excel correspond à la réalité. Il faut prendre le temps de compter tous les articles, pour vérifier que rien ne manque. Le mieux étant tout de même, de le faire quand l'activité est moindre.

Il est possible aussi de faire des inventaires partiels, n'oubliant pas qu'il est mieux alors de gérer celui-ci, de manière à gérer les parties qui sont en rapport. Dans notre exemple, nous pourrions voir tout ce qui touche aux 4 x 4, pour ensuite voir d'autres parties.

Au moins

Il faut au moins le faire une fois par an, pour estimer la valeur réelle du stock en fin d'exercice comptable. Cela permet alors de passer toutes les écritures d'inventaires pour que la réalité du stock soit aussi, celle du bilan et du compte de résultat.

Maquette de l’ancienne usine Clarenson
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 06:42

En France les échanges de biens et services sont soumis à une taxe appelée TVA, en fait taxe sur la valeur ajoutée. Il arrive, certaines fois, que la TVA calculée permet aux sociétés de récupérer un crédit de TVA. C’est pour cela qu’il est possible, sous certaines conditions, de récupérer la taxe auprès du centre des impôts.

Calcul de TVA

Le calcul de la TVA est simple, la TVA collectée, celle qui est récupérée sur les ventes, est déduite à la TVA sur les biens et les services qui est payée sur les achats et les prestations de services facturées à la société. Quand le montant est négatif cela veut dire que la société a un crédit de TVA.

Ce crédit de TVA peut être utilisé de 2 manières

La première s'agit de déduire le crédit de TVA du montant de la TVA qui sera à payer sur le ou les mois à venir. Il faut savoir que le remboursement de TVA ne se faisant pas tout de suite, pour un crédit de TVA occasionnel le mieux est de déduire le montant.

La deuxième manière est de demander un remboursement de TVA au centre des impôts. Ce cas est surtout intéressant pour un montant important.

Avant de faire sa demande

Il faut savoir que pour un remboursement de TVA, il faut que le montant demandé soit au minimum de 150€, pour un montant inférieur il n’est pas possible d’avoir un remboursement. Il ne faut pas non plus oublier que la société doit avoir un n° de TVA en France.

Quand ces conditions sont respectées, vous pouvez faire votre demande de récupération de TVA. Elle doit être déposée au centre des impôts dont la société dépend, que ce soit par courrier ou par télétransmission (pour un chiffre d’affaire de 500 000€ ou supérieur, la télétransmission est obligatoire).

Des régimes d'imposition différents

Si celui-ci est un régime réel normal, il faudra remplir l'imprimé de TVA n°3519, vous pourrez le télécharger sur le site Impots.gouv.fr. La demande doit être déposée au cours du mois de janvier qui suit l'année civile du crédit de TVA.

Si celui-ci est un régime simplifié d’imposition, le remboursement demandé doit être inclus sur la déclaration de la TVA annuelle de TVA n° 3517-CA12 pour une déclaration correspondant à l’année civile ou le 3517-CA12E pour une déclaration avec un exercice décalé par rapport à l’année civile (comme certaines sociétés Japonaises situées en France dont le début d’exercice est le 1er avril)

Ne pas oublier de joindre ?

Il faut qu’avec la demande un Relevé d’Identité Bancaire ou bien postal soit joint pour une première demande ou si la société a changé de compte bancaire.

1 Entreprise SETARAM dans le quartier Bissardon de Caluire-et-Cuire |
Repost 0
Published by Altan - dans Fiscalité
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 10:29

Nous sommes dans une société où la gestion et l’optimisation sont de plus en plus poussées. Pour répondre à ces demandes de plus en plus pointues, le CRM et l’ASP ont été développés. Mais que sont ces deux abréviations et à quoi servent-elles au sein d’une société ?

Le CRM et l'ASP

Le CRM

Le CRM veut dire, en anglais : Customer Relationship Management, pour devenir en Français GRC, c'est-à-dire Gestion de la Relation Client. C’est donc un outil permettant de gérer les besoins en gestion des relations avec les clients et le workflow.

Cela va de la mise en place du processus de vente, sans oublier le marketing et le support envers les clients, tout pour optimiser chaque étape et satisfaire autant le client que le fournisseur. Tout est donc pris en compte pour avoir un meilleur rendement.

Le processus d’achat est lui aussi pris en compte, car de lui dépend le temps de réponse envers le client. Il faut pouvoir aussi prévoir des analyses poussées pour comprendre au mieux tout ce qui concerne la société.

L’ASP

Le terme veut dire Application Service Provider, nous pouvons le traduire par le fait d’externaliser l’hébergement du CRM, donc CRM en ligne. Tout est bien entendu fait pour que cela se fasse facilement via l’Internet de manière très sécurisé.

Le logiciel est donc hébergé à un endroit différent des utilisateurs. Chaque utilisateur va pouvoir se connecter via une interface qui lui donnera accès au progiciel.

Bien entendu, tout le monde n’a pas accès à toutes les données, ceux rentrant les données n’étant pas obligatoirement les utilisateurs finaux des données. La compta en ligne est, bien entendu, réservée aux comptables et aux dirigeants.

Les avantages

Comme c’est le cas pour SAP, dont vous pouvez trouver la solution sur le site Sap.com, vous pouvez accéder à un outil puissant en ayant juste besoin d’acquérir les licences.

Cela permet donc au plus grand nombre de sociétés d’avoir des outils puissants avec un déploiement rapide, donc un CRM pour PME. Tout est, bien entendu, paramétrable selon les besoins de chacun.

Sans oublier

Les solutions sont compatibles PC et Mac, ce qui permet vraiment de rallier tous les utilisateurs sans que des problèmes de compatibilités puissent se greffer à l’utilisation de multiples utilisateurs.

Nous savons, par exemple, que dans la reprographie les Mac sont très utilisés, ce qui est moins le cas dans les sociétés de service.

Société Generale
Repost 0
Published by Altan - dans Comptabilité
commenter cet article